Logiciels libres et politique

Comment associations et citoyens peuvent changer la donne

Jeudi 27 mars de 20:00 à 22:00,
par Alix Cazenave, chargée de mission APRIL
salle Millet, 11 rue Millet, Grenoble.
Dans le cadre de Libre en Fête 2008.

Plan

Résumé

Plus les technologies progressent, et plus nos choix en la matière sont susceptibles d'avoir un impact important notamment au regard de nos libertés fondamentales. Le choix du Logiciel Libre est une réponse à ces enjeux qui nous concernent tous en tant que citoyens même non techniciens. En plus d'être un objet technique, le Logiciel Libre est ainsi entré dans le champ politique et juridique : il existe une relation directe entre la loi et l'exercice des 4 libertés (utiliser, étudier, modifier et redistribuer le logiciel). Or l'État adopte de plus en plus de lois, dans le domaine du numérique, qui peuvent menacer 4 libertés. Parallèlement, l'« idée » du Logiciel Libre progresse à grand pas auprès du grand public, et les utilisateurs sont indéniablement de plus en plus nombreux (individus, entreprises, administrations). Disposer d'un cadre juridique sécurisé est devenu une nécessité évidente pour les auteurs et utilisateurs. Quel rôle peuvent jouer les associations et les citoyens pour préserver un écosystème favorable au Logiciel Libre ?

Communication

N'hésitez pas à relayer l'annonce ou à mettre un lien vers cette page.

Vous pouvez également imprimer et diffuser les affiches : affiche PDF. Dans ce cas, vous pouvez vous inscrire sur la page wiki pour coordonner les efforts des "colleurs d'affiche".

Compte-rendu

Environ 30 personnes étaient présentes.

Le support de conférence, logiciel_libre_et_politique.pdf est disponible.


Valid XHTML 1.0 Transitional ! Valid CSS!